Traduction technique

Le secteur industriel utilise un vocabulaire spécifique extrêmement précis. La description de chaque terme, chaque concept ou mesure est capitale. La qualité de la traduction technique se mesure à sa précision, sa clarté, sa cohérence et sa concision.

Précision

La traduction du texte technique est purement utilitaire en ce sens qu’elle vient répondre au besoin d’informations. Elle vise à transmettre les données objectives d’un texte source parfaitement rédigé.

Objectivité

Le texte technique ne possède pas de dimension rhétorique et argumentative. Sa traduction doit s’affranchir de toute portée connotative.

Logique

Le texte technique émane directement de la réalité. Ce sont les mêmes informations que la traduction vise à transmettre, pour permettre d’exécuter les mêmes gestes et de mener à bien les mêmes opérations.

Clarté

La traduction d’un texte technique ne déploie aucun effet stylistique, l’information qu’elle communique ne saurait prêter à controverse.

Profil type de nos traducteurs techniques

Martin, 58 ans : 26 ans d’expérience dans la traduction de documentation technique.
Langue maternelle (cible) : portugais – langues sources : français, anglais, allemand.
Formation : Institut de Langues et Interprètes de Munich, Génie Mécanique à l’Université de Porto.

Clients

Sociétés industrielles
Distributeurs
éditeurs de logiciels
Centres de normalisation
éditeurs techniques

Projets

Manuels de référence
Brochures d’entretien
Modes d’emploi
Spécifications techniques
Documents opérationnels
Normalisations
Brevets
Procédures de certification

Références

Freesecurity, Chopard, Ragasco, Anyware Technologies Panimatic, Eurovia, Decopierre , Habitat, Orange, Fédération Nationale des Scieries, Afrique telecom, Atlas Telecom, Ecobati, De Dietrich, GDF-SUEZ, Groupe SAMSE, Blanchefontaine, Audemars Piguet, Air Liquide…