Traduction économique et financière

En matière de traduction financière, des différences entre le texte source et sa traduction peuvent conduire à des interprétations différentes et provoquer des réactions sur le marché. Elle nécessite donc une véritable maîtrise technique de la part du traducteur ou du pôle de traducteurs mobilisé sur le projet.

L’analyse et la recherche financière

Elles suivent le rythme de la bourse. L’immédiateté des marchés financiers exige rapidité, efficacité et productivité de la part du prestataire en traduction.

Les opérations financières

Ponctuel et à très fort enjeu, ce type de traduction présente une forte valeur ajoutée puisque le succès de l’opération elle-même en dépend.

La communication financière

La traduction de documents de communication financière (communiqué, dossier de presse) ou de rapports annuels exige précision et style car l’image de l’entreprise est en jeu.

La technique financière

Purement théorique, ce type de traduction exige une parfaite maîtrise de la terminologie et des modèles micro/macro-économiques et financiers. La traduction technique financière est réalisée par des traducteurs formés initialement en économie et en finance.

Profil type de nos traducteurs financiers

Karen, 42 ans : traductrice spécialisée en communication financière et institutionnelle.
Langue maternelle (cible) : anglais – langues sources : français, espagnol.
Formation : Université Paris III-Censier : Master « Traduction financière ».

Clients

Banques d’affaires
Sociétés
Cabinets de conseil
Fonds d’investissements
Institutionnels
Avocats d’affaires

Projets

Rapports annuels
Présentations d’activité
Documents comptables
Pactes d’actionnaires
Rapports d’audit
Communiqués
Analyses financières
Contrôles de gestion
Business plans

Références

CEA Assurance, AXA, Société Générale, Chequers Capital Finances, Fidecompta, Falcon Investissements, CBR Team Building, Pricewaterhouse Coopers, Brothers And Sisters Entertainment, BNP Paribas, Fondation MACIF…