tom13c Pas de commentaire

Mise en valeur et développement de la langue française

Dans le cadre d’un entretien, Christophe Chaillot, en sa qualité de responsable du pôle coopération éducative et linguistique à l’Institut français, en dit plus sur l’intérêt d’apprendre le français. S’il a pendant longtemps été perçu comme une langue de culture, le français peut maintenant être considéré comme une langue du business. En témoigne le fait que de plus en plus de Chinois l’apprennent pour optimiser leur investissement sur le continent africain.

La langue de Molière est indiscutablement une langue d’échanges et l’une des langues d’enseignement dans 48 pays à travers le monde. Dans ce sens, les quelques deux millions d’élèves concernés apprennent à maîtriser la langue, mais aussi la culture française, et élargissent leur vision du monde, francophone en particulier. Afin d’amplifier cette ouverture, des élèves sont reçus en France pour un séjour linguistique et des échanges avec les professeurs des universités sont organisés par l’Institut français, en collaboration avec l’Agence universitaire de la francophonie.

Toujours dans le cadre d’offrir au français un environnement favorable à son développement, déjà très marqué, l’Institut français prend une part active dans la célébration de la semaine de la Francophonie qui débutera le 20 mars prochain. Des expositions, des manifestations culturelles et des plateformes numériques sont mis à la disposition du grand public, essentiellement dans les pays francophones. La France n’est pas laissée de côté : pour promouvoir la langue, l’opération « Dis-moi dix mots » est lancée en collaboration avec le ministère de la Culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *