Traduction français anglais ou anglais français

L’anglais figure dans le top 3 des langues les plus parlées dans le monde. Dans le monde des affaires, et le monde professionnel, c’est même la langue la plus utilisée, de même que sur le Web. Il s’agit à la fois d’une langue de communication, de négociation et de commerce. Fer de lance de notre activité, la traduction du français vers l’anglais connaît une expansion croissante avec le phénomène de globalisation et la dématérialisation des échanges. On distingue les traductions vers l’anglais UK des traductions vers l’anglais US. La différence n’est pas seulement d’ordre orthographique car ces deux langues ont évolué avec un esprit et des connotations très variables, le facteur culturel doit donc être intégré.

Quels sont les critères du choix de la langue

  • Le public cible : en Asie ou en Europe, l’anglais UK s’impose contrairement aux pays d’Extrême-Orient (Japon, Corée) et évidemment en Amérique du Nord où l’Anglais US est le plus répandu.
  • La typologie du document à traduire : on privilégiera l’anglais US pour les domaines commerciaux (Marketing, techniques, informatiques) et l’anglais UK pour les textes juridiques.

L’anglais dans le monde

Avec plus d’un milliard d’anglophones répartis sur les cinq continents, l’anglais se place en troisième position des langues les plus parlées. Sur ce nombre, il convient de différencier ceux dont l’anglais est la langue maternelle (comme 76 % de la population Nord-américaine et 95 % d’Australiens), et ceux pour qui la langue de Shakespeare est une seconde langue officielle du pays. Une troisième, voire une quatrième catégorie sont également à considérer : les personnes qui deviennent anglophones pour des raisons professionnelles et celles qui l’ont appris et l’utilisent souvent parce que c’était dans le programme scolaire et qu’ils en ont besoin épisodiquement.

Dans 67 nations réparties sur les cinq continents, l’anglais est la première langue officielle. Elle est seconde langue officielle dans 27 pays, et est l’une des langues officielles des Nations Unies.

L’anglais dans le milieu professionnel

« Just do it » de Nike, « What else » de Nespresso ou encore les « Connecting People » de Nokia ne sont que quelques-uns des slogans publicitaires qui ont gardé leur version anglaise, jugée plus expressive. En deux trois mots, tout est dit.

Internet, et d’une manière plus générale le monde de l’informatique, sont des domaines où l’anglais est la langue de prédilection. Même les termes liés à ce secteur sont très souvent maintenus dans leur version originelle. Il en va ainsi des « cookies », des « firewall » et des « hackers » pour ne citer que quelques exemples.

S’il y a un secteur où l’anglais prime, c’est celui des affaires. Dans un monde où la conquête de l’international est au cœur des priorités, cette langue reste une arme principale. Même avec des personnes, des pays ou régions qui ne sont pas officiellement anglophones, les discussions sont menées en anglais pour faciliter la compréhension de toutes les parties prenantes. Les documents officieux ou officiels doivent également avoir leur version anglaise, qu’il s’agisse d’une version originale ou d’une traduction.

Les subtilités de la langue anglaise

Chaque langue a ses subtilités. L’anglais ne déroge pas à la règle. De ce fait, s’il faut traduire des documents, quelle que soit leur nature, il est important de s’adresser à un professionnel qui maitrise parfaitement l’approche culturelle de cette langue et toutes ses subtilités. Un traducteur natif professionnel sera à même de faire la différence entre « to wash up » dans sa version britannique qui signifie faire la vaisselle, et « to wash up » dans l’anglais américain qui signifie laver le visage et les mains. Pour donner un exemple encore plus parlant et une erreur encore plus incommodante, l’expression « to knock someone up » a deux significations différentes : réveiller quelqu’un dans da version britannique, et mettre quelqu’un enceinte dans sa version américaine. Une petite erreur de traduction peut alors faire perdre à une idée son véritable sens.

Atenao et la traduction français anglais

46% des traductions réalisées par l’agence.
Principaux domaines : Tourisme, Humanitaire, Agroalimentaire, Finance.

Un traducteur à l’honneur

Elevée dans le froid et sous la pluie du nord-est de l’Ecosse, Laura à goûté très jeune aux voyages. Après des études de langues et l’obtention d’un Masters en Grande-Bretagne et d’un DESS tourisme et développement durable en France, elle a fait ses premières armes dans le secteur du tourisme. Laura vit actuellement en Provence et multiplie les voyages à l’étranger. Elle est traductrice depuis 2002.

Ses langues de travail sont l’anglais et le français.