Traduction français chinois ou chinois français

À cause de l’importante démographie chinoise, mais aussi grâce à ceux qui ont choisi d’être sinophones, le chinois est de loin la langue la plus parlée au monde.

Le chinois dans le monde

La Chine compte approximativement 1,400 millions d’habitants. La grande majorité d’entre eux parle le mandarin, la version standard du chinois. Le mandarin est la langue de l’éducation et celle de l’administration. C’est aussi cette version standard qui est parlée par les locuteurs chinois des pays voisins. Des centaines de milliers de sinophones sont recensées aussi bien au Japon qu’en Corée, à Singapour ou encore à Taïwan. À cause du business, mais aussi du fait que les Chinois sont en nombre dans ces pays, cette langue y est devenue officiellement une langue de communication.

L’expansion du chinois traverse les frontières de l’Asie, tout comme le déploiement de la diaspora chinoise pratiquement sur les cinq continents. C’est ainsi qu’environ 30 millions de personnes, en contact plus ou moins fréquent avec cette diaspora, ou pour faire directement affaire avec la Chine sont devenues sinophones.

Le chinois dans le milieu professionnel

La Chine s’est fait une part de lion dans le business à l’échelle du globe, si bien que la langue du pays est devenue de plus en plus utile pour devenir un partenaire privilégié des professionnels et commerçants chinois. La Chine est présente dans différents secteurs. Elle a supplanté les États-Unis pour ce qui concerne la téléphonie mobile. C’est la seconde réserve de change au niveau planétaire. C’est aussi une usine géante pour différentes industries, que ce soit pour le textile, l’automobile ou l’électroménager entre autres domaines. L’économie chinoise ne se base pas uniquement sur l’exportation. L’importation y joue également un rôle important dans le but de combler les besoins de son importante population.

Les subtilités de la langue chinoise

Selon certaines études, le chinois est en passe de devenir la langue commune de l’Asie. L’apprendre et le maîtriser est donc pratiquement inévitable pour espérer tirer profit du marché asiatique. Comme les échanges commerciaux sont toujours consignés à l’écrit, les services d’un traducteur professionnel s’avèrent toujours indispensables lorsqu’on ne maîtrise pas cette langue, surtout quand il s’agit d’un secteur spécifique.

Par la sonorité et la tonalité même des phrases, le mandarin se distingue du cantonais, un des dialectes les plus connus et répandus du chinois. La structure des phrases et l’ordre des mots sont une autre différence de taille. Pour donner un exemple, pour la phrase « donnez-moi ce livre s’il-vous-plait », le cantonnais utilise l’ordre suivant « s’il-vous-plait, donnez ce livre moi » (une traduction libre des caractères 唔該畀本書我), tandis que le mandarin dira « s’il-vous-plait ce livre donnez-moi »(請把書給我). Et comme on peut le voir, les caractères sont différents entre ces deux versions du chinois.