Traduction francais espagnol ou espagnol français

Rafael Nadal, Shakira, Pablo Neruda ou encore Andres Iniesta ont contribué, chacun dans leur domaine respectif, à donner sa popularité à la langue espagnole. À l’heure actuelle, cette langue compte plus d’un demi-milliard de locuteurs.

L’espagnol dans le monde

Dans toute la partie sud-américaine, l’espagnol est la langue officielle. Le Mexique, le Honduras, la Bolivie, le Chili et le Paraguay ne sont que quelques exemples parmi les 21 pays concernés.

En Floride et sur une zone assez étendue du sud-ouest des Etats-Unis, 5 à 20 % de la population est hispanophone. Ce nombre y est en augmentation.

Le continent africain n’est pas en reste. C’est la langue officielle de la Guinée équatoriale, une ancienne colonie espagnole où le castillan continue à être la langue de l’administration, des affaires et de l’enseignement. Au Maroc, même au-delà de Melilla qui est un territoire espagnol, plus d’un million cinq cent mille hispanophones sont recensés.

En tout, dans le monde, il y a plus de 500 millions de personnes qui parlent l’espagnol en langue maternelle ou non.

L’espagnol dans le milieu professionnel

L’espagnol est indubitablement la langue des télénovelas, ce phénomène cinématographique d’origine latino-américaine. Toujours dans le domaine de la culture, le nombre de chansons espagnoles connait une ascension fulgurante ces dernières années. C’est dire tout l’attrait que cette langue peut avoir pour véhiculer des messages.

Percer le marché sud-américain, et la manne commerciale et économique que cette zone de la planète représente, passe mieux avec une bonne connaissance de la langue. La production et l’exportation de matières premières minières et agricoles sont un des domaines actuellement en forte croissance. La demande, principalement des pays d’Asie, est en augmentation. L’espagnol est un outil de négociation qu’il importe d’exploiter.

Les subtilités de la langue espagnole

À travers l’Espagne, il y a plusieurs dialectes. Le castillan, l’espagnol officiel, cohabite avec le catalan, le galicien, l’asturien et le basque. Et cette liste n’est faite que des grands groupes de dialectes.

Entre le castillan et le catalan (parlé en Catalogne, Andorre, aux îles Baléares, à Valence …) par exemple, la différence tient à la prononciation. Dans le second cas, toutes les lettres sont prononcées, y compris deux voyelles qui se suivent. Le vocabulaire est une autre différence. Bonne nuit se dit « buenas noches » en espagnol, « bona nit » en catalan. Pour dire au revoir, un catalan dira « a raveure », plutôt que « hasta la vista ». Les règles de syntaxe et d’orthographe sont également différentes entre ces deux variantes.

En passant sur le continent américain, la différence de sens d’un même mot peut placer dans une position gênante. Un espagnol dira « coger » pour prendre, saisir ou chercher quelque chose. Pour un latino-américain, « coger » signifie faire l’amour. Alors, pour être sûr d’envoyer les bons messages dans les traductions, il convient de faire appel à un professionnel qui maîtrise toutes les subtilités de cette langue sur le bout des doigts.

Atenao et la traduction français espagnol

16% des traductions réalisées par l’agence.
Principaux domaines : Tourisme, Juridique, Agroalimentaire, Finance, Consulting…

Un traducteur à l’honneur

Née en Espagne où elle a passé sa jeunesse, Patricia reçoit une éducation bilingue français espagnol. Son goût pour le français et l’anglais l’amène dans un premier temps à l’enseignement de ces langues aux étrangers, mais après 15 ans d’exercice du métier elle obtient un contrat comme documentaliste et traductrice à l’Université du Pays Basque (Espagne) où elle a repris ses études et prépare sa thèse de doctorat en sciences de l’éducation. D’autres contrats suivront, puis des demandes de chercheurs dans divers domaines.

Ses études terminées, elle réoriente sa carrière vers la traduction en espagnol en tant qu’indépendant, une activité où son penchant pour le travail réflexif et bien fait peut se combiner avec sa maîtrise des langues. Patricia est mère de deux enfants.