Traduction français italien ou italien français

La langue italienne a tendance à être laissée de côté, au profit d’autres langues européennes, comme l’anglais et le français. Elle n’en perd pas sa beauté et son intérêt pour autant, et demeure très utilisée dans le domaine de la traduction.

L’italien dans le monde

En plus des quelque 60 millions d’habitants que compte l’Italie, les locuteurs italiens sont éparpillés un peu partout dans le monde. En Europe par exemple, les cantons de Grisons et de Tessin, qui totalisent environ 290.000 habitants, ont l’italien comme langue officielle. Il en est de même du Vatican (dont le latin est la première langue officielle) et de Saint-Marin (le plus petit État européen). La Croatie et la Slovénie hébergent aussi des communautés italophones.

Une fois le temps des Romains révolu, l’Italie n’a pas été un grand pays colonisateur comme la Grande-Bretagne. Par contre, quand les États-Unis ont commencé à devenir une contrée d’immigration, les Italiens, très nombreux, ont constitué plusieurs communautés installées principalement à Rhode Island, New York, New Jersey, en Floride, ainsi que dans le Connecticut et le Massachusetts. En tout, de nos jours, il y a environ 18 millions d’Italo-américains.

Les migrants italiens se sont aussi installés au Brésil, en Argentine et en Uruguay, pour un total de 50 millions d’italophones environ en Amérique du Sud.

L’italien dans le milieu professionnel

L’italien est avant tout une langue du commerce et des échanges économiques internationaux. Ceci vient notamment du fait que l’Italie représente un poids non négligeable dans le domaine commercial. C’est le quatrième pays européen le plus riche et la huitième puissance économique mondiale. Le pays compte à son actif des grandes marques de produits connus dans le monde entier, pour ne citer que Fiat dans le domaine de l’automobile, Dolce Gabbana pour le prêt-à-porter de luxe ou encore Ferrero Rocher et Nutella pour l’agroalimentaire.

Langue de la culture et du tourisme, l’italien ramène inévitablement à Léonard de Vinci, Raphaël et Boticelli. Les civilisations greco-romaines ont laissé un héritage que la maîtrise de la langue italienne permet de mieux appréhender.

Les subtilités de la langue italienne

L’italien est, de prime abord, très facile à lire. Chaque lettre est prononcée. Comme le français et l’italien sont toutes deux des langues romanes, il est parfois aisé de deviner le sens d’un mot italien sans pour autant être italophone.

Cependant, être italophone est toujours indispensable, ne serait-ce que pour comprendre que « colazione » n’est pas une collation, mais un petit-déjeuner. Pour citer un autre faux-ami, « il cancro » ne désigne pas le cancre, mais le cancer, un inversement de lettres qui change le sens d’un mot du tout au tout. Si quelqu’un propose d’offrir un « regalo », ce n’est pas de gastronomie dont il s’agit, mais d’un cadeau. La « riposta » d’une personne ne fait aucunement référence à une riposte, mais à une réponse.

Atenao et la traduction français italien

7% des traductions réalisées par l’agence.
Principaux domaines : Tourisme, Hotellerie-Restauration, Juridique, Consulting…

Un traducteur à l’honneur

Née en Italie et fille de militaire, Isabella à connu très tôt le gout des études et de la discipline. Elle a d’abord suivi des études classiques avant de se consacrer à la littérature puis paradoxalement aux sciences. Traductrice vers sa langue maternelle l’italien pour l’OTAN, Isabella à fait de la traduction de documents militaires l’une de ses grandes spécialités. Ses langues de travail sont l’anglais et le français

Sa devise : s’amuser en travaillant