Traduction français suédois ou suédois français

Le suédois est une langue nordique dont les locuteurs se nombrent à une dizaine de millions. Il constitue une ouverture sur l’investissement en Suède.

Le suédois dans le monde

Le suédois est parlé par environ 10 millions de personnes à travers le monde. Avec ce chiffre, cette langue germanique se place en 89e position des langues les plus parlées. Ses locuteurs se trouvent principalement en Suède, où 85 % de la population a le suédois comme langue maternelle. Même dans ce pays, le suédois n’est pas la langue officielle, ou du moins, la Constitution ne l’a pas défini en tant que tel.

En Finlande par contre, où près de la moitié de la population parle le suédois, cette langue est la seconde langue officielle. En Allemagne et aux États-Unis, de plus en plus de personnes choisissent d’apprendre le suédois. Les universités suédoises accueillent ceux qui souhaitent s’initier ou approfondir l’apprentissage de cette langue, qui est ainsi devenue l’une des langues nordiques les plus attrayantes.

Le suédois dans le milieu professionnel

Lorsque l’on évoque la Suède, c’est directement aux meubles Ikea que l’on pense. Et cette vision est quelque peu limitative. En effet, il y a aussi la beauté du pays, la chaleur et l’hospitalité de ces habitants. La découverte d’un mode de vie et l’imprégnation de sa culture en passant par la langue du pays constituent une expérience haute en couleurs.

Le suédois est également une porte ouverte aux autres langues scandinaves. Il y a certes de nombreuses différences, mais les similitudes se comptent aussi en nombre. De ce fait, il est possible, du moins à l’écrit, de comprendre le norvégien, le danois et même l’islandais pour un locuteur suédois. Un traducteur qui maîtrise cette langue est à même de décrypter correctement le contenu écrit en d’autres langues nordiques.

L’économie suédoise est particulièrement ouverte au reste du monde. De ce fait, la Suède est ouverte à différents types d’investissement et accueille positivement ceux qui font l’effort de comprendre leur langue, par eux-mêmes ou par l’intermédiaire d’un traducteur.

Les subtilités de la langue suédoise

Comme mentionné plus haut, les langues scandinaves ont plusieurs points communs. Un traducteur dont le suédois est la langue maternelle pourra faire la différence entre les différentes langues, quand bien même certains mots d’une phrase sont identiques. Pour prendre un exemple très simple, le chiffre « trois » se dit de la même manière en suédois, en danois et en norvégien : « tre ». Par contre les deux premiers chiffres sont différents dans ces langues. « Un » se dit « ett » en suédois et « een » en danois. Pour « deux », ce sera « två » en suédois et « to » en danois.