tom13c Pas de commentaire

Daniel D.P., un protecteur invétéré de la langue française

Ce qu’il traque, ce sont les termes comme email, start-up ou encore data. Et la raison en est simple : pour ce relecteur qui tient à rester anonyme, ces termes anglais ont une traduction bien valable dans la langue de Molière.

Profil d’un défenseur de la langue française hors du commun

Daniel D.P. ne livre pas son identité dans son intégralité, dans un souci de mettre en lumière sa lutte et sa propre personne. Il est âgé de 47 ans et est employé au sein d’un service financier. Son combat contre l’anglicisme démesuré date de 1999. Son action quotidienne : envoyer deux mails en moyenne aux journalistes, éditeurs et communicants qui osent privilégier la langue de Shakespeare à celle de Molière. A son actif à l’heure actuelle, il compte 11.600 courriels (et non email).
Pour trancher s’il doit ou non envoyer un courriel à l’auteur d’un article, Daniel D.P. se réfère au grand dictionnaire terminologique. Pour ce quadragénaire, il est inconcevable que dans un article en français et destiné à des lecteurs francophones, un mot anglais est préféré à un terme français.

Un combat pacifique

Mais ce défenseur de langue française ne verse tout de même pas dans l’excès. Dans ce sens, lui-même utilise des anglicismes, pour ne citer que whisky. Il veille également à ce que sa traque ne tombe pas dans la persécution. C’est la raison pour laquelle il fait en sorte de ne jamais envoyer deux fois une même correction à un auteur. Pour appuyer ses dires, il précise dans son courriel les liens qui confirment que l’utilisation d’anglicismes plutôt que de termes français clairs et courants est injustifiée.
Le travail fastidieux qui résulte de ces actions prend à Daniel D.P. environ une heure par jour. Cet effort qu’il fournit quotidiennement l’a transformé en véritable personnalité auprès des journalistes et rédacteurs pour la presse en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *